Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Bollywood à l'honneur pour le 64ème Festival de Cannes avec "Bollywood, the Greatest Love Story EverTold" de Shekhar Kapoor

    devdas.jpg

    Voilà qui devrait confirmer que cette année 2011 sera sous le signe certes des grands auteurs comme chaque année mais aussi du glamour et, fait plus rare, de la gaieté.

    Bollywood, The Greatest Love Story EverTold (Bollywood, la plus belle histoire d’amour jamais contée), c’est  en effet le titre d’un long métrage produit par Shekhar Kapoor qui sera projeté en exclusivité pour le Festival de Cannes et qui sera montré hors compétition. Je vous laisse découvrir le communiqué de presse du festival ci-dessous avant de vous en dire plus à ce sujet.

    A l’origine, une discussion avec Shekhar Kapoor, membre du Jury de Cannes en 2010 : pourquoi ne pas réaliser un film réunissant les moments les plus beaux, les plus forts, les plus dansants de l’histoire du cinéma musical indien ? Quelques mois plus tard, voici Bollywood, The greatest love story ever told : un montage virevoltant et émouvant dans lequel Shekhar Kapoor, Rakeysh Omprakash Mehra
 et 
Jeff Zimbalist rendent hommage à ce cinéma qui a contribué à fonder l’identité de l’Inde dans le monde et à faire de Bombay l’une des capitales mondiales de l’histoire du cinéma.

    « Qu’on l’adore ou qu’on le déteste, écrit Skhekhar Kapoor, qu’on l’identifie à quelque chose d’arrière-garde ou de définitivement moderne, on ne peut s’en passer. Mais avec lui, on se sent plus vivant que jamais. On dit chez nous que c’est la seule culture capable de rassembler tous les indiens. Depuis plusieurs décennies, c’est une fièvre qui a terrassé toutes les générations. C’est Bollywood ! »

    Bollywood - The Greatest Love Story Ever Told

    Réalisation Rakeysh Omprakash Mehra
 et 
Jeff Zimbalist

    Production : Shekhar Kapoor &
UTV Motion Pictures avec Ronnie Screwvala et Trishya Screwvala.

    Inde, 2011, 81mn

  • Les films de l'ACID au Festival de Cannes 2011

    acid2011.jpg

    Vous découvrirez ci-dessous la liste des films qui seront présentés à Cannes du 12 au 21 mai 2011 par des cinéastes réunis au sein de l'ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion), lors de séances ouvertes à tous les publics, et qui se dérouleront en présence des équipes des films et de leurs parrains” de l'association. Les deux-tiers (six sur neuf) sont des premiers longs métrages. Six sont des films de fiction, pour trois documentaires. Outre la France, les pays de production ou co-production de ces films sont l'Allemagne, la Belgique, le Chili, la Chine, l'Iran, l'Italie et la Suisse. Huit courts métrages seront également proposés par l'ACID (liste infra). Une innovation : l'ACID, qui soutient activement la sortie en salles d'une quinzaine de films indépendants par an, organisera cette année à Cannes, en association avec leurs distributeurs, des séances spéciales, destinées aux exploitants et à la presse, de films dont la sortie est prévue dans les mois suivant le festival.

     PROGRAMMATION ACID - CANNES 2011

     Les cinéastes

     Longs métrages :

     BLACK BLOOD

    Miaoyan Zhang

    Chine / France, 2010, fiction, 123'

    [Première française]

    Xiaolin et sa femme vendent leur sang pour payer l’école de leur fille. Ils finissent par créer une petite banque du sang qu’ils nomment Ali-Baba.

    Avec ces profits importants, la cour autrefois déserte se remplit de moutons. Mais Xiaojuan, l’épouse, découvre qu’elle est séropositive.

     BOVINES

    Emmanuel Gras

    France, 2011, documentaire, 62'

    [Première mondiale, 1er LM]

    La vraie vie des vaches : brouter, ruminer, contempler mais aussi s'émouvoir...

     GOODNIGHT NOBODY

    Jacqueline Zünd

    Suisse / Allemagne, 2010, documentaire, 77'

    [1er LM]

    Quatre insomniaques de divers pays et continents nous invitent pour une nuit dans leur univers.

    Ces oiseaux de nuit malgré eux nous invitent à un voyage dans un monde empli de silence, de solitude, de peur mais aussi de beauté, d’imaginaire et d’espoir...

    LE GRAND’TOUR

    Jérôme le Maire

    Belgique, 2010, fiction, 98'

    [Première française, 1er LM de fiction]

    Une fanfare amateure de quarantenaires festifs s’en va marcher un week-end dans les bois. Ils ne rentreront que six mois plus tard, et encore, pas tous !

     LES NOCES ÉPHÉMÈRES

    Reza Serkanian

    France / Iran, 2011, fiction, 84'

    [Première mondiale, 1er LM]

    Après la mort d’un vieux mollah, un voyage commence, vers une ville où l’on peut espérer se marier pour une durée déterminée.

    Dans une société qui pèse de toutes ses contraintes sur les aspirations individuelles, Kazem et Mariam partent à l’aventure de leurs désirs.

     PALAZZO DELLE AQUILE

    Stefano Savona, Alessia Porto, Ester Sparatore

    France / Italie, 2011, documentaire, 128'

    À Palerme, 18 familles sans-abri délogent les politiciens de la Mairie.

    De nouveaux acteurs s’emparent de l’ancien théâtre de la démocratie, incarnant ses contradictions avec une force inédite.

     RIVES

    Armel Hostiou

    France, 2011, fiction, 85'

    [Première mondiale, 1er LM]

    Paris, le temps d'une journée. Trois personnages, une femme, un homme et un enfant.

    Ils ne se connaissent pas mais partagent pourtant, insidieusement, un sentiment d'isolement.

     RUE DES CITÉS

    Carine May, Hakim Zouhani

    France, 2011, fiction-documentaire, 68'

    [Première mondiale, 1er LM]

    Adilse a 20 ans. Il vit en banlieue. Sa vie se déroule sur le bitume, entre retape de scooters et glandouille avec son meilleur pote.

    Ce jour-là, son grand-père a disparu. Il le cherche dans la cité.

     LES VIEUX CHATS

    Pedro Peirano, Sebastian Silva

    Chili, 2010, fiction, 88'

    [Première française]

    Une journée particulière dans la vie d'Isadora, octogénaire des quartiers chics de Santiago du Chili :

    sa fille Rosario a l'intention de se refaire une santé financière en la contraignant à vendre l'appartement familial...

    Distribution : Memento Films (octobre 2011)

    > Courts métrages :

    ODEON DANCING

    Kathy Sebbah

    France, 2011, 25'

    A l’Odéon Dancing, toutes les fins de semaine, se retrouvent célibataires et couples, personnes accompagnées ou cherchant l’âme sœur.

    Du rock au cha-cha-cha, du tango au boléro, on s’enlace et on guinche, on s’essouffle et on sue. Yelena, la novice, s’attend à vivre une nuit particulière.

    Elle le sera au-delà de ses espérances.

    PANDORE

    Virgil Vernier

    France, 2010, 35'

    Paris, l’entrée d’une boîte de nuit, un physionomiste à l’ouvrage. Critères de sélection et rapports de force. Un temps, un espace et une action : in ou out ?

    > Courts métrages "Talents Cannes Adami 2011" :

    CHRISTINE

    Gilles Porte

    DEEP INSIDE

    Marc Gibaja

     DEVINE

    Laurent Perreau

    ENCORE HEUREUX

    Ivan Calbérac

    SCÈNE DE VESTIAIRE

    Frédéric Malègue

     YASMINE LA RÉVOLUTION

    Karin Albou

     > Séances spéciales (liste encore non exhaustive)

    (longs métrages soutenus par l'ACID et qui sortiront entre juin et août 2011)

     PUTTY HILL

    Mattew Porterfield

    Etats-Unis, 2010 , fiction

    Distribution : ED Distribution

     MAFROUZA 3 - QUE FAIRE?

    Emmanuelle Demoris

    France, 2010 , documentaire

    Distribution : Shellac

     LÉA

    Bruno Rolland

    France, 2011, fiction

    Distribution : Zelig Films

  • Composition du jury de la Cinéfondation et des courts-métrages du Festival de Cannes 2011

    affichecannes20116.jpg

    Après l’annonce du jury des longs-métrages avant-hier, le festival nous annonce aujourd’hui le jury de la Cinéfondation et des courts-métrages dont nous savions déjà qu’il serait présidé par Michel Gondry. Voici le communiqué de presse du Festival :

    Le Jury de la Cinéfondation et des courts métrages, présidé par Michel GONDRY, réunira :

    Julie GAYET, Jessica HAUSNER, Corneliu PORUMBOIU et João Pedro RODRIGUES.

    Ils devront choisir, parmi les seize films de fins d’études de la Sélection Cinéfondation 2011, les trois premiers Prix, dotés chacun de 15 000€, 11 250€ et 7 500€.

    Ces prix seront décernés par le Jury vendredi 20 mai, lors d’une cérémonie salle Buñuel qui sera suivie de la projection des films primés.

    Le jury devra également désigner la Palme d’or du court métrage qui sera remise lors de la cérémonie de Clôture, dimanche 22 mai.

    Julie GAYET, actrice et productrice, France

    Prix Romy Schneider en 1996, Julie Gayet a débuté dans A la belle étoile, trois ans plus tôt. Elle a tourné depuis avec Michel Deville, Agnès Varda, Merzak Allouache, Emmanuel Mouret, Patrice Leconte… En 2007, elle fonde sa société de production Rouge International, qui développe des projets ambitieux comme Fix me et Huit fois debout.

    Jessica HAUSNER, réalisatrice et productrice, Autriche

    Après des études à la Filmakademie de Vienne, son premier court métrage Flora (1996), reçoit un Léopard d’or à Locarno tandis que son film de fin d’études est distingué par le jury de la Cinéfondation à Cannes. Ses deux premiers longs-métrages, Lovely Rita (2001) et Hôtel (2004), sont sélectionnés au Certain Regard. Le suivant, Lourdes, est invité en compétition à Venise en 2009 (Prix Fipresci).

    Corneliu PORUMBOIU, réalisateur, Roumanie

    Son premier court métrage, Calatorie la oras, obtient le deuxième Prix de la Cinéfondation en 2004.

    Son premier long métrage, 12:08 à l'est de Bucarest, sélectionné à Cannes en 2006, reçoit la Caméra d’or. Il revient au Certain Regard en 2009 avec Policier, Adjectif (Prix Fipresci).

     João Pedro RODRIGUES, réalisateur, Portugal

     Il débute comme assistant réalisateur et monteur. En 1997 son court-métrage Parabéns!, est primé à Venise, où il revient en compétition à la Mostra en 2000 avec O Fantasma, son premier long-métrage En 2005 la Quinzaine des Réalisateurs programme Odete et Mourir comme un homme est sélectionné au Certain Regard en 2009.

  • Découvrez la composition complète du jury du 64ème Festival de Cannes présidé par Robert De Niro

    deniro.jpgCela ne fait plus aucun doute, cette édition 2011 sera exceptionnelle après une année 2010 en demi-teinte. Cette édition 2011 s'annonce à l'image de ce jury, éclectique mais aussi réunissant et réconciliant le cinéma d'auteur et le cinéma de divertissement, la cinéphilie et le glamour, et, à l'image de l'affiche, la classe et l'élégance. Découvrez le communiqué de presse du festival, ci-dessous et la composition du jury de ce festival 2011 présidé par Robert De Niro.

    Le Jury de la Compétition, présidé par Robert DE NIRO (acteur, réalisateur, producteur) accueille dans ses rangs :

     Martina GUSMAN (actrice et productrice, Argentine)

    Nansun SHI (productrice, Chine)

    Uma THURMAN (actrice, scénariste, productrice, USA)

    thurman.jpgLinn ULLMANN (critique et écrivaine, Norvège)

     Olivier ASSAYAS (réalisateur, France)

    Jude LAW (acteur, Angleterre)

    Mahamat Saleh HAROUN (réalisateur, Tchad)

    Johnnie TO (réalisateur, producteur, Chine/Hong-Kong)

    law.jpg Martina Gusman a étudié les Arts Appliqués à l’Université de Buenos Aires et a pris des cours d’art dramatique avec Carlos Gandolfo.

    En 2002, elle crée avec Pablo Trapero Matanza Cine, une société de production où elle dirige la production exécutive d’une douzaine de films.

    Martina Gusman a joué dans trois films de Pablo Trapero : Nacido y Criado, en 2005, Leonera, en Compétition au Festival de Cannes 2008, puis Carancho, présenté au Certain Regard en 2010.

     assayas5.jpgNansun Shi est née à Hong Kong et a fait ses études au Royaume Uni avant de travailler pour le légendaire studio Cinema City. En 1984, elle fonde avec son mari Tsui Hark leur propre société de production, Film Workshop Co. Ltd., à l’origine de nombreux succès. Elle est notamment productrice de Infernal Affairs dont Martin Scorsese a tourné un remake, The Departed.

     Uma Thurman a grandi aux Etats-Unis. Remarquée par deux impresarios new-yorkais, elle étudie l’art dramatique à la Professional Children's School. Après un premier rôle en 1988 dans Johnny, be Good, elle s'impose dans deux succès internationaux la même année: Les aventures du Baron de Münchausen de Terry Gilliam, et les Liaisons dangereuses de Stephen Frears.

    Elle a tourné depuis avec Philip Kaufman, Phil Joanou, Gus Van Sant, John Boorman, Andrew Niccol, Woody Allen.

    Dans Mad Dog and Glory, présenté à Cannes en 1993, elle donne la réplique à Robert De Niro.

    C’est Quentin Tarantino qui lui donnera ses rôles les plus célèbres, dans Pulp Fiction, Palme d’Or en 1994 puis en héroïne de Kill Bill 1 &2 dix ans plus tard.

     Linn Ullmann est écrivain. Après des études de littérature aux Etats-Unis, elle devient critique littéraire pour un grand quotidien norvégien. Son premier livre Avant que tu ne t’endormes paraît en 1999, suivi en 2003 de Vertiges puis Miséricorde en 2005, récompensés par de nombreux prix littéraires. Son dernier roman, Je suis un ange venu du Nord (2010) recueille un succès critique sans précédent.

    Par ailleurs, Linn Ullmann est la fille de Liv Ullmann et Ingmar Bergman. Elle était venue au Festival de Cannes en 1997 recevoir la Palme des Palmes destinée à son père, Ingmar Bergman, lors de la Cérémonie du 50eanniversaire.

     Olivier Assayas a étudié aux Beaux-Arts tout en se passionnant pour la littérature, la peinture et le cinéma. Dans les années 80, il écrit pour les Cahiers du Cinéma et signe avec André Téchiné les scénarii de Lieu du crime et de Rendez-vous avant de réaliser son premier film en 1986, Désordre.

    Depuis, il a réalisé plus de quinze films dont L’eau froide, Irma Vep, Les destinées sentimentales, Demonlover, Clean et Boarding Gate, qui ont été présentés au Festival de Cannes. En 2010, il y présente Carlos hors compétition.

     Mahamat Saleh Haroun est né à Abéché au Tchad. En 1980, la guerre l’oblige à se réfugier en France où il étudie le cinéma et travaille comme journaliste. En 1994, il réalise son premier film puis reçoit un prix à Venise pour Bye Bye Africa, son second long métrage. Il conquiert son statut d’auteur incontesté avec Daratt, saison sèche, récompensé par un prix du jury à Venise. En compétition au Festival de Cannes en 2010, il a reçu le Prix du Jury avec Un homme qui crie.

     Jude Law a débuté sa carrière au théâtre avant de se tourner vers le cinéma. Il est remarqué dans Bienvenue à Gattaca en 1997 et enchaine ensuite les succès, se jouant de tous les genres avec élégance. Il tourne avec les plus grands noms du cinéma : Steven Spielberg, David Cronenberg, Clint Eastwood, Sam Mendes, Wong Kar Wai et à trois reprises avec Anthony Minghella dont il fut le Talentueux Mr Ripley.

    En 2009, il remonte sur les planches à Londres pour incarner Hamlet.

     to2.jpgJohnnie To est né à Hong Kong. Il commence à travailler pour la télévision avant de tourner son premier long métrage The Enigmatic Case. Il enchaîne ensuite les films d’arts martiaux, les comédies, les films historiques. C’est Breaking News, sélectionné au Festival de Cannes en 2004 qui le fait connaître du public international. Il reviendra sur la Croisette avec Election et Election2 (2005-2006) puis Triangle (2007) et Vengeance (2009).

     Le jury du Festival de Cannes aura à départager les 19 films en compétition avant de désigner les lauréats des sept prix du Palmarès, présenté lors de la cérémonie de Clôture, et qui culminera avec l’annonce de la Palme d’or.

  • Remise des Audi Talent Awards Musique et Cinéma au Festival de Cannes 2011

    audi2.jpg

    L'an dernier, vous aviez pu suivre ici mon compte rendu des Audi Talent Awards, en direct du VIP room de Cannes. J'y serai à nouveau cette année, 5ème année de l'évènement, le 12 mai 2011, lors de la soirée qui se clôturera par un concert de Craig Amstrong. La marque Audi sera en effet à nouveau très présente à Cannes cette année puisqu'elle est partenaire des sections parallèles, la Semaine de la Critique et la Quinzaine des Réalisateurs 2011. Audi s'installera cette année dans les jardins du Grand Hôtel, c'est là que se dérouleront de nombreux rendez-vous professionnels et interviews.

    audi1.jpg

    Les visiteurs pourront y découvrir l'Audi RSQ pilotée par Will Smith dans « I. Robot » , y croiser les acteurs ambassadeurs de la marque, ou bien encore mesurer à travers une rétrospective inédite, tout le travail réalisé dans le cadre des Audi talents awards. Cet espace accueillera également les équipes de MK2 et Allociné, partenaires d’Audi. Des espaces intimistes permettront aux producteurs, distributeurs et diffuseurs d’accueillir leurs rendez-vous professionnels et un plateau sera spécialement aménagé pour l’enregistrement des émissions quotidiennes du site allocine.fr. En complément de cette structure, Audi et ses partenaires disposeront d’une salle de cinéma éphémère et ultra-privative de 16 places pour l’organisation de projections privées. Niché au coeur des jardins du Grand-Hôtel, à l’écart du rythme soutenu du festival, un second lounge permettra de se retrouver et se restaurer dans une ambiance chaleureuse aux accents design. Véritable espace de vie signé Audi, ce lieu disposera en outre d’une terrasse, et de plusieurs salons permettant d’organiser des press junkets. À la nuit tombée, ce Lounge Audi sera le théâtre de soirées inédites et de showcases exclusifs, pour d’authentiques moments de partage et de convivialité autour de la passion et l’amour du 7 ème art.

  • Programme complet de la Quinzaine des Réalisateurs 2011

    quinzaine3.jpg

    Aujourd'hui avait lieu la conférence de presse de la Quinzaine des Réalisateurs 2011 qui aura lieu du 12 au 22 mai. "La Fée" fera l'ouverture et le film "Les Géants" sera projeté en clôture. Une programmation encore une fois très éclectique et qui comprend 21 longs-métrages, 14 courts-métrages et 4 séances spéciales. Comme je vous le disais hier en vous annonçant le programme de la Semaine de la Critique 2011, je me concentrerai cette année essentiellement sur la programmation officielle, mais j'essaierai aussi de voir quelques films des sélections parallèles comme "Impardonnables" d'André Téchiné (une adaptation du roman éponyme de Philippe Djian avec Carole Bouquet, André Dussollier, Mélanie Thierry dont je vous parlerai bientôt plus en détails). Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de la Quinzaine des Réalisateurs.

    Longs métrages (21)

    Après le sud

    France - 1h29 (2011)

    Jean-Jacques Jauffret

     

    Atmen

    Breathing

    Autriche - 1h38 (2011)

    Karl Markovics

     

    Blue Bird

    Belgique - 1h26 (2011)

    Gust Van den Berghe

     

    Busong

    Palawan Destin

    Philippines - 1h33 (2011)

    Auraeus Solito

     

    Chatrak

    France, Inde - 1h30 (2011)

    Vimukthi Jayasundara

     

    Code Blue

    Pays-Bas, Danemark - 1h21 (2011)

    Urszula Antoniak

     

    Corpo celeste

    Italie, Suisse, France - 1h40 (2011)

    Alice Rohrwacher

     

    Eldfjall

    Danemark, Islande - 1h39 (2011)

    Rúnar Rúnarsson

     

    En Ville

    France - 1h15 (2011)

    Bertrand Schefer

    Valérie Mréjen

     

    Impardonnables

    France - 1h50 (2011)

    André Téchiné

     

    Jeanne captive

    France - 1h32 (2011)

    Philippe Ramos

     

    La Fée

    France, Belgique - 1h33 (2011)

    Fiona Gordon

    Dominique Abel

    Bruno Romy

     

    La Fin du silence

    France - 1h20 (2011)

    Roland Edzard

     

    Les Géants

    Belgique, France, Luxembourg - 1h25 (2011)

    Bouli Lanners

     

    O Abismo prateado

    Le Gouffre argenté

    Brésil - 1h22 (2011)

    Karim Aïnouz

     

    Play

    Suède, France, Danemark - 0 (2011)

    Ruben Östlund

     

     

    Porfirio

    Colombie, Espagne, Uruguay, Argentine, France - 1h41 (2011)

    Alejandro Landes

     

    Return

    États-Unis - (2011)

    Liza Johnson

     

    Sur la planche

    Maroc, France, Allemagne - 1h50 (2011)

    Leïla Kilani

     

    The Island

    Bulgarie, Suède - 1h50 (2011)

    Kamen Kalev

     

    The Other Side Of Sleep

    Pays-Bas, Hongrie, Irlande - 1h31 (2011)

    Rebecca Daly

     

    Courts métrages (14)

    Armand 15 ans l'été

    France - 50 min (2011)

    Blaise Harrison

     

    Bielutin - Dans le jardin du temps

    France - 30 min (2011)

    Clément Cogitore

     

    Boro In The Box

    France - 40 min (2011)

    Bertrand Mandico

     

    Cigarette at Night

    Royaume-Uni - 5 min (2011)

    Duane Hopkins

     

    Csicska

    Hongrie - 20 min (2011)

    Attila Till

     

    Demain, ça sera bien

    France - 16 min (2011)

    Pauline Gay

     

    Fourplay : Tampa

    États-Unis - 17 min (2011)

    Kyle Henry

     

    Killing the Chickens to Scare the Monkeys

    Suède, Thaïlande - 23 min (2011)

    Jens Assur

     

    La Conduite de la Raison

    France - 21 min (2011)

    Aliocha

     

    Las Palmas

    Suède - 13 min (2011)

    Johannes Nyholm

     

    Le Songe de Poliphile

    France - 10 minutes (2011)

    Camille Henrot

     

    Mila Caos

    Allemagne, Cuba - 18 min (2011)

    Simon Paetau

     

    Nuvem

    Suisse, Portugal - 30 min (2011)

    Basil da Cunha

     

    Vice Versa One

    Afghanistan - 10 min (2011)

    Shahrbanoo Sadat

     

    Séances spéciales (4)

    Des Jeunes Gens Mödernes

    France, Belgique - 1h37 (2011)

    Jérôme de Missolz

     

    El Velador

    Le Veilleur de nuit

    États-Unis, Mexique, France - 1h12 (2011)

    Natalia Almada

     

    Koi no Tsumi

    Japon - 2h23 (2011)

    Sion Sono

     

    La Nuit elles dansent

    Canada - 1h21 (2011)

    Isabelle Lavigne

    Stéphane Thibault

  • Trailer du VIP room Paradise au Festival de Cannes 2011

    Comme je vous le disais, il y a quelques jours, ici, le 11 mai prochain, et pour la 12ème année consécutive, le VIP room investira de nouveau la Croisette. L'an dernier, j'avais couvert ici quelques soirées du VIP room, notamment le mémorable concert de Charlie Winston. Même si la priorité de ce blog reste le cinéma, j'y retournerai sans doute faire un tour cetta année. Je vous laisse découvrir le trailer officiel envoyé par ces derniers. Suivez également le vip room sur twitter ( @officialviproom ).

     

  • La sélection des courts-métrages du Festival de Cannes 2011

    affichecannes20116.jpg

    Je vous recommande vivement la présentation des courts-métrages à laquelle j'essaie d'assister chaque année. Le communiqué de presse du festival, ci-dessous, devrait achever de vous en convaincre:

    Le Festival de Cannes, c’est aussi la jeune création et le format court. Soucieux de mettre en avant les jeunes talents, la plus grande manifestation de cinéma au monde réaffirme chaque année son engagement et sa confiance envers l’avenir du cinéma. Dans une dynamique complémentaire et regroupés au sein de Cannes Court Métrage, la Compétition des Courts Métrages et le Short Film Corner révèlent l’émergence de talents pour un panorama complet dédié au format court.

     La Compétition des courts métrages 2011

     La compétition des courts métrages, composée d’œuvres inédites, a révélé dans le passé plus d’un auteur, dont la renommée s’est imposée par la suite : Jane CAMPION ou Xavier GIANNOLI, ou bien encore Nuri Bilge CEYLAN, Lynne RAMSAY et Catalin MITULESCU, en Sélection officielle 2011, ont tous été remarqués à leurs débuts par un court métrage en compétition cannoise.

     Venant compléter l’annonce de la Sélection officielle du 64e Festival de Cannes et composée cette année de neuf films venus de neuf pays différents, la Compétition 2011 rassemble une grande variété de propositions cinématographiques, par le style, le genre, la durée, la nationalité.

     Liste des courts métrages sélectionnés en compétition

    Ma Dahci  GHOST  Corée du Sud 10’

    Wannes Destoop BADPAKJE 46 Belgique 15’

    Vladimir Durán  SOY TAN FELIZ Argentine 14’

    Nash Edgerton BEAR Australie  8’

    Lisa Marie Gamlem KJØTTSÅR Norvège 11’

    Sam Holst   MEATHEAD Nouvelle-Zélande 10’

    Nicolas Roy CE N’EST RIEN Canada 14’

    Megumi Tazaki PATERNAL WOMB Japon 15’

    Maryna Vroda CROSS France 14’

    Présidé par le cinéaste Michel Gondry, le jury décernera la Palme d’or du court métrage lors de la cérémonie de Clôture, le 22 mai prochain.

    Rappelons que c’est le film de Serge Avédikian, Chienne d’Histoire, qui fut distingué l’an dernier et qu’il a, depuis, connu un grand succès international.

    Le Short Film Corner

    Afin de compléter l’offre autour du court métrage et de permettre au plus grand nombre de cinéastes débutants d’avoir accès au Festival de Cannes, le Short Film Corner a été créé en 2004 pour proposer à des producteurs et réalisateurs de présenter leurs films, concrétiser des rencontres et engager des actions déterminantes pour leurs carrières futures. Au cœur d’un même espace situé au Palais des festivals, le Short Film Corner facilite l’accès aux courts métrages et propose un programme annuel sur mesure mêlant ateliers et conférences. Cette année encore, les inscriptions, venues du monde entier, révèlent un intérêt croissant envers le format court avec plus de 1900 films inscrits représentant l’ensemble des continents.

    En 2011, le Festival créé Cannes Court Métrage, qui associe la Compétition des courts métrages au Short Film Corner pour développer la promotion du film court. Conçu comme vitrine des films et lieu de rencontre entre réalisateurs, producteurs et acheteurs internationaux, Cannes Court Métrage offrira aux professionnels un panorama complet de la jeune création mondiale.

  • Présentation de « The Tree of life » de Terrence Malick – Compétition officielle du Festival de Cannes 2011

    tree10.jpg

    treeoflife.jpg

    Après « Le gamin au vélo » des frères Dardenne, je poursuis aujourd’hui mes présentations des films de la sélection officielle avec un des films le plus attendus de cette édition 2011, et en tout cas celui qui aura suscité le plus de rumeurs : « The Tree of life » de Terrence Malick dont la sortie a été plusieurs fois repoussée. Comme toujours, ne délivrant que très peu d’informations sur son nouveau film, Terrence Malick a suscité ainsi de multiples rumeurs. La bannde-annonce reprend des formules de journaux le qualifiant déjà de "film le plus attendu de l'année", de  "récit follement ambitieux" et de "chef d'oeuvre" ("Seul un chef d'oeuvre pouvait réunir Brad Pitt et Sean Penn").

    On parlait ainsi de sa sortie dès 2009 avant que ne soit évoquée une sélection déjà au Festival de Cannes 2010. Thierry Frémaux lui-même l’avait d’ailleurs évoquée mais Terrence Malick, perfectionniste, n’étant pas satisfait de son film, avait repoussé l’échéance. Rien d’étonnant lorsqu’on sait que « The Tree of life » est seulement son cinquième film en presque quarante ans.

    tree8.jpg

     Comme toujours dans son cinéma, la musique jouera un rôle primordial. La partie originale de la nouvelle bande sonore est ainsi composée par le français Alexandre Desplat dont on ne compte plus les grands films auxquels il a collaboré à commencer par le dernier multi primé « The Ghost writer » de Roman Polanski, y compris pour la musique qui a reçu le César en 2011. Dans la bande-annonce du film, la première musique utilisée est « La Moldau de Smetana » de Bedřich Smetana qui est consacrée à la rivière qui traverse Prague, dont on suit le cours depuis le ruisseau d'origine jusqu'au moment où elle se jette dans l'Elbe. « The Tree of Life » relate ainsi la vie d'un homme et de celle du cosmos depuis aussi son origine. Le morceau suivant est une marche funéraire du compositeur contemporain Patrick Cassidy.

    treeoflife.jpg

    Mike Fink, responsable des effets spéciaux sur le film, a révélé  qu'il y aurait des dinosaures dans « The Tree of life » pour montrer l'évolution de la vie depuis le big bang en passant par l'ère secondaire . Ainsi, début 2009, ce dernier annonçait : " On travaille sur l’animation de dinosaures, mais ce n’est pas Jurassic Park. L’idée est de faire comme si une caméra était remontée dans le temps, quand les dinosaures se baladaient sur la planète et que les premières créatures commençaient à sortir de l’eau, quand les premiers mammifères apparaissaient. Notre travail sur ces créatures s’appuie sur des recherches très sérieuses."

    tree7.jpg

    Habitué des récompenses (un Oscar et un prix de la mise en scène en 1979 pour « Les Moissons du ciel », Ours d’or à Berlin pour « La ligne rouge » en 1999, notamment), Terrence Malick devra néanmoins affronter des habitués du palmarès cannois comme les frères Dardenne ou Pedro Almodovar.

    Le film sortira en salles le mardi 17 mai 2011 en France. Des avant-premières auront lieu le 16 mai à 20H (date et heure de projection cannoise, vous pourrez ainsi le découvrir en même temps que les festivaliers) . Il sortira le 27 mai aux Etats-Unis et est distribué en France par Europacorp.

    "The Tree of life" devrait donc être un des évènements de cette édition 2011, en raison de l’attente suscitée, de l’aura de son réalisateur et de son palmarès mais aussi de son casting avec deux habitués de la Croisette dans les rôles principaux : Brad Pitt et Sean Penn. Retrouvez ma critique en direct de Cannes très bientôt…

    Synopsis : Jack grandit entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. La naissance de ses deux frères l'oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu'il affronte l'individualisme forcené d'un père obsédé par la réussite de ses enfants. Jusqu'au jour où un tragique événement vient troubler cet équilibre précaire...

    Distribution: Brad Pitt, Sean Penn, Jessica Chastain, Fiona Shaw…

    Films déjà présentés à Cannes par Terrence Malick :

    1979 - DAYS OF HEAVEN (LES MOISSONS DU CIEL) - En Compétition Réalisation, Scénario & Dialogues

    Le Palmarès

    1979 - Prix de la mise en scène - DAYS OF HEAVEN (LES MOISSONS DU CIEL) - Long métrage

    Filmographie de Terrence Malick :

    1969 : Lanton Mills (court métrage)

    1973 : La Balade sauvage (Badlands)

    1978 : Les Moissons du ciel (Days of Heaven)

    1998 : La Ligne rouge (The Thin Red Line)

    2005 : Le Nouveau Monde (The New World)

    2011 : The Tree of Life

    2012 : The Burial (post-production)

    Projets

    2014 : Untitled Jerry Lee Lewis Project