Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CINEFONDATION

  • Festival Les Nouveaux horizons du cinéma 2015 de la Cinéfondation

     

     

    La Cinéfondation est une belle "institution" créée en 1998 par Gilles Jacob (qu'il continue d'ailleurs de présider après son départ de la présidence du Festival de Cannes dont il reste par ailleurs  Président d'honneur), sous l'égide du Festival de Cannes, pour la recherche de nouveaux talents. Chaque année, elle sélectionne de quinze à vingt courts et moyens métrages présentés par des écoles de cinéma de tous pays. Par ailleurs, depuis 2000, la Cinéfondation propose une résidence à Paris pour les cinéastes et une aide à l'écriture de scénario. Elle organise également des rencontres avec des professionnels. La sélection des participants est effectuée par un jury présidé par un réalisateur ou une personnalité du cinéma ; elle se fonde sur la qualité des films déjà réalisés, sur l'intérêt du projet de long métrage en cours d'écriture et sur la motivation des candidats. Parallèlement, la Cinéfondation organise chaque année à Cannes une compétition de courts-métrages réalisés par les élèves d'écoles de cinéma du monde entier.

    Pour la deuxième année, du 15 au 28 avril 2015, I Like Cinema organise le cycle "Les nouveaux horizons du cinéma" qui diffusera, dans une cinquantaine de salles en France, une sélection de films tournés par des réalisateurs passés par la Résidence et l’Atelier de la Cinéfondation.

    Reflet de la politique éditoriale de la Cinéfondation du festival de Cannes, ces films, tous nourris d’expériences singulières, ont en commun d’ouvrir de nouvelles perspectives sur la fiction, de révéler des territoires inexplorés et de préparer l’avenir du "world cinema"

    4 des films proposés sont des inédits ; 5 sont des découvertes récemment sorties en salle. Ensemble ils présentent 9 visions du monde.

     

    Ce cycle présentera, dans une cinquantaine de salles Art et Essai en France, 9 films réalisés par des cinéastes passés par la Résidence et l'Atelier de la Cinéfondation, sélectionnés et primés dans les festivals de Cannes, Berlin ou Locarno.

     

     

     

    GENTE DE BIEN (COLOMBIE)

     UN FILM DE FRANCO LOLLI

    Il y a deux ans, il présentait un court métrage à la Quinzaine des réalisateurs. Son projet de long métrage a été, ensuite, accompagné par la Cinéfondation du Festival de Cannes. Où Franco Lolli s'est retrouvé candidat à la Caméra d'or en présentant à la Semaine de la critique Gente de bien.

    Subtilité, profondeur, universalité des sentiments!

    Le véritable thème de Gente de bien n’est pas l’argent, ni le conflit des classes, mais la difficulté à accepter la filiation.

     Le trouble identitaire des personnages a bien plus à voir avec leur sentiment de ne pas appartenir à leur famille qu’avec leur difficulté à vivre à l’intérieur de la classe dans laquelle ils sont nés.

    SYNOPSIS

    Eric, 10 ans, se retrouve à vivre du jour au lendemain avec Gabriel, son père qu’il connaît à peine. Voyant que l’homme a du mal à construire une relation avec son fils et à subvenir à leurs besoins, Maria Isabel, la femme pour laquelle Gabriel travaille comme menuisier, décide de prendre l’enfant sous son aile.

    Lien You Tube

     https://www.youtube.com/watch?v=MKxDYajl0eQ

    TIERRA EN LA LENGUA (COLOMBIE)

     UN FILM DE RUBEN MENDOZA

    Lors de son passage à l'atelier de la Cinéfondation, Rubén évoque ses motivations de réalisateur : "Derrière cette vocation, il y a comme une tentative de rédemption, une volonté d’expliquer le Tiers-Monde. Mes histoires, je les tire des révélations que m'apportent mon esprit, mon coeur et mes yeux."

    "Autour de ce portrait d’un homme haïssable, Rubén Mendoza évoque son propre grand-père, usant parfois de documents sonores et visuels proches du faux documentaire. Cette figure patriarcale convoque le passé violent de tout un pays en même temps qu’une histoire familiale très personnelle,dans un somptueux décor rural, primitif et apocalyptique, où la quiétude et la folie s’entrechoquent."

    SYNOPSIS

    Tierra en la lengua, película escrita y dirigida por Rubén Mendoza.

    Don Silvio demande à deux de ses petits-enfants venus de la ville de mettre fin à ses jours. Ensemble, ils se rendent sur les grandes propriétés du patriarche, respecté et craint par ses employés, et qui ne perd aucune occasion pour se montrer odieux avec tous ceux qui l’entourent. Autour de ce portrait d’un homme haïssable, Rubén Mendoza convoque le passé violent de tout un pays, en même temps qu’une histoire familiale très personnelle, dans un décor apocalyptique où la quiétude et la folie s’entrechoquent.

     

    Lien You Tube

     https://www.youtube.com/watch?v=80BCQmPhRzw

    DES ETOILES (SENEGAL)

     UN FILM DE DIANA GAYE

    Des festivals de Toronto à Namur, le premier long métrage de Dyana Gay, Des Étoiles commence à faire son chemin sur les différents continents. C'est justement de cette errance qu'il nous parle, de cette circulation des hommes et des femmes dans le monde, de leurs espoirs et de leurs déceptions, de ce qui les lie et les sépare, étoiles isolées qui aspirent à prendre sens en se regroupant dans une même humanité. 

    SYNOPSIS

     Entre New York, Dakar et Turin, les destins de Sophie, Abdoulaye et Thierno se croisent et s'entremêlent. Des premières désillusions aux rencontres décisives, leur voyage les mènera à faire le choix de la liberté.

    Lien You Tube

     https://www.youtube.com/watch?v=M83fkLUYrwU

    PALMA REAL MOTEL (MEXIQUE)

     UN FILM DE AARON FERNANDEZ

    Choisi pour participer à la résidence , au festival de Cannes, qui permet à de jeunes réalisateurs d'obtenir une aide à l'écriture de leur scénario ainsi qu'un soutien financier sur Paris, Aarón Fernandez avait déjà son histoire en tête lorsqu'il fut sélectionné et profita de ces cinq mois d'aide pour la finaliser, jusqu'en 2009. Il faudra attendre trois ans, pendant lesquels le projet aura bien évolué, avant de pouvoir passer au tournage de Palma Real Motel

    Loin du  Mexique des cartes postales!

     C’est le rêve d’amour que cachent les cœurs et caressent les corps rythmant avec délicatesse.

     Une chronique quotidienne minimaliste

    SYNOPSIS

    Sur la côte de Veracruz, Sebastian, 17 ans, doit reprendre seul la direction du petit motel de son oncle. Il loue les chambres à l’heure à des couples adultères et des amants de passage. Parmi eux, une belle jeune femme, Miranda, vient régulièrement retrouver un homme marié qui lui fait souvent défaut. Pendant ces heures creuses, Sebastian et Miranda font peu à peu connaissance et laissent s’installer entre eux une troublante complicité.

    Lien You Tube

     https://www.youtube.com/watch?v=hpazYi-ta1M

     MANPOWER (ISRAEL)

     UN FILM DE NOAM KAPLAN

     

    Réalisateur et scénariste Noam Kaplan ( né en 1974 ) a été sélectionné par le programme Résidence de la Cinéfondation pour écrire son scénario à Paris pendant six mois .

     Avec le temps, les films préparés à la Résidence ont été presque tous réalisés. Nombre d’entre eux ont été remarqués dans de grands festivals, ouvrant ainsi la voie à une plus large diffusion en salles.

    C’est quoi l’identité ?

     C’est quoi être israélien en 2014 dans un monde global ?

     C’est quoi être juif, c’est qui ?

    SYNOPSIS

     L'officier de police Meir, du Service d'Immigration, de retour d'une visite au camp de concentration de Buchenwald – une récompense pour policiers méritants – doit participer à l'expulsion brutale de travailleurs immigrés africains. Histoire d'un homme en crise, Manpower est un film entre ironie et compassion qui parle d'appartenance et de bouleversement, d'exil et d'immigration, de famille et de patrie.

    Lien Youtube de la Vidéo

     https://www.youtube.com/watch?v=nXftOmu5gwM

     AMOURS CANNIBALES (ESPAGNOL ROUMAIN RUSSE)

     UN FILM DE MANUEL MARTIN CUENCA

     

    Manuel Martin Cuenca commence à travailler dans le milieu du cinéma comme assistant de direction, scénariste et directeur de casting. En 1999, il commence à écrire et à diriger ses propres films tant documentaires que fictionnels. Amours cannibales, son dernier film à ce jour, a bénéficié du soutien de la Cinéfondation du Festival de Cannes.

    "Amours Cannibales" est abordé sous l'angle du raffinement et de la beauté, mais il ne tombe jamais dans l'esthétisme vide. Chaque plan est composé avec un art qui sert de contrepoint à l'horreur qui s'étale également à l'écran.

    SYNOPSIS

    Carlos, prestigieux tailleur vivant à Grenade, est également un meurtrier à la monomanie singulière. Lorsque Nina, une jeune Roumaine à la recherche de sa sœur jumelle, apparaît dans sa vie, il tombe pour la première fois amoureux… Un sentiment qui met en péril son éprouvant secret.

    Lien You Tube https://www.youtube.com/watch?v=VnvBj_a8J7U

    Tuer un homme

    TUER UN HOMME (CHILI)

     UN FILM DE ALEJANDRO FERNANDEZ ALMENDRAS

    Tuer un homme

    Sélectionné par l'Atelier de la Cinéfondation au Festival de Cannes 2012, vainqueur du prix Carte Blanche à Locarno et sélectionné au Work in Progress à San Sebastian," Tuer un homme" est le 3ème long métrage d'Alejandro Fernandez Almendras

     

    Tuer un homme, si facile à dire et si difficile à faire!

     On voit rarement au cinéma ce qui se passe juste

     après le meurtre de quelqu’un.

     Une talentueuse démonstration par Alejandro Fernández Almendras dans son dernier film.

    Grand Prix du Jury au Sundance Film Festival 2014 et prix de la presse au festival de Rotterdam 2014.

    SYNOPSIS

    Jorge est un homme honnête qui travaille dur pour faire vivre sa famille. Une nuit, il se fait insulter par une bande de jeunes gens menée par un ancien délinquant du quartier. Son fils se fait à son tour agresser. La crainte et l'angoisse envahissent peu à peu la famille dont le quotidien devient infernal

    Lien You Tube de la vidéo

     https://www.youtube.com/watch?v=oP1xoCwI8u8

    EL LUGAR DEL HIJO (URUGUAY)

     UN FILM DE MANUEL NIETO ZAS

    Manuel Nieto Zas, né à Montevidéo, Uruguay, en 1972. a été lauréat de la 16° session de la résidence de la Cinéfondation. Il y a développé son deuxième long métrage El lugar del Hijo.

    Une ferme endettée en héritage ainsi qu'une maison en ville dans laquelle la maîtresse de son père se propose de rester vivre en sa compagnie!

    C’est une histoire de déracinement et de reconstruction personnelle, une métaphore sur le pays hérité, l'Uruguay, et sur la jeunesse qui, un jour ou l’autre, doit prendre ses responsabilités.

    SYNOPSIS

    À Montevideo, dans une université occupée par la grève des étudiants, Ariel, un militant de 25 ans, apprend le décès de son père. Il se retrouve alors confronté au lourd héritage de celui-ci qui avait contracté de nombreuses dettes. Des universités en grève quasi désertes, des ouvriers qui font la grève de la faim pour obtenir gain de cause : l’Uruguay n’est pas épargnée par la crise.

    Lien You Tube de la vidéo

     https://www.youtube.com/watch?v=sQgHN8MxICM

    MEN WHO SAVE THE WORLD (MALAISIE)

     UN FILM DE LIEW SENG TAT

    En 2010, la Fondation a récompensé ce scénario du Prix Opening Shot, un prix annuel que la Fondation Gan et la Cinéfondation ont remis ensemble

    SYNOPSIS

    Malgré des rumeurs disant qu'elle est hantée, Pak Awang parvient à convaincre ses concitoyens de l'aider à déplacer une vielle maison abandonnée dans la forêt pour la porter dans le village, afin de l'offrir à sa fille qui se marie. Solomon, qui fuit la police, tombe sur la maison et s'y cache. Quelqu'un aperçoit son ombre et la rumeur enfle : la maison est bien hantée ! Pak Awang essaie de raisonner les villageois mais il devient de plus en plus étranger à son propre peuple en ne partageant pas ses croyances.

     

    Lien You Tube de la vidéo

     https://www.youtube.com/watch?v=UpLr-hmygYY

     

    Le concours Les Nouveaux Horizons de la Critique

    Du 15 avril au 05 mai écrivez votre critique sur 1 des 9 films de la sélection (2000 caractères maximum)
    Le jury de la Cinéfondation présidé par Gilles Jacob choisira la meilleure critique

    Gagnez

    • la publication de votre critique dans le magazine V.O.
    • Une sélection Sens Critique de 3 DVD
    • 10 places ilikecinéma

    Envoyez votre critique sur : macritique@ilikecinema.com
    Date limite d'envoi de votre critique le 05 mai 2015

     

     

     

    Par ailleurs, l’Atelier de la Cinéfondation accueille sa onzième édition et invitera au Festival de Cannes 15 réalisateurs dont les projets de film ont été jugés particulièrement prometteurs.

    cinefondation.jpg