Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L'affiche officielle du Festival de Cannes 2010: l'écriture moderne dont l'encre est la lumière...

    cannes20102.jpg

    Pour l'affiche 2009 avait été choisie une  photo  extraite de « L'Avventura » (1960) de Michelangelo Antonioni, un film considéré comme un des actes de naissance du cinéma moderne. Créée par Annick Durban, cette affiche s’ouvrait sur  une un horizon mystérieux et mêlait intelligemment les divers aspects du festival.

    Cette année, l'affiche est plus dépouillée, il s'agit de Juliette Binoche tenant un stylo lumineux sur fond bleu qui me rappelle la citation de Cocteau "Le cinéma, c'est l'écriture moderne dont l'encre est la lumière." Une affiche qui s'affirme une nouvelle fois dans la modernité mais aussi à la confluence des arts et des cultures avec une actrice dont le parcours dépasse largement les frontières de l'hexagone mais aussi celles du cinéma. On se souvient ainsi notamment de son spectacle de danse avec Akram Khan.

      Cette photographie est signée Brigitte Lacombe qui a d'ailleurs commencé sa carrière de photographe au Festival de Cannes 1975, elle s'est ensuite spécialisée dans les photos d'acteurs et de tournages. Elle réalisera ainsi des affiches de films et des portraits d'acteurs. Elle a travaillé pendant plus de 20 ans pour le magazine Condé Nast Traveler. Elle collabore ainsi à de nombreuses publications : Vanity Fair, The New Yorker, New York Magazine, Time, GQ, Glamour, Vogue Paris, et The New York Times Magazine. Pour la publicité et les producteurs, elle travaille pour :  Prada, Hermés, Nespresso, Lancôme, Movado, Omega, Rolex, The Metropolitan Opera, HBO, Universal Pictures, Paramount, The Weinstein Company.

    Devant et derrière l'objectif, deux femmes aux parcours riches et éclectiques et derrière ce portrait individuel, c'est donc à nouveau la richesse et la diversité du cinéma qui sont mises en valeur. Un cinéma qui peut être d'auteur mais qui peut aussi étinceler de mille feux hollywoodiens (comme Juliette Bincohe qui tourne aussi bien pour des réalisateurs méconnus que pour des grandes productions hollywoodiennes). Un cinéma et un festival qui rayonnent au-delà de nos frontières aussi à l'image de la carrière de l'actrice Une affiche finalement moins sage et plus iconoclaste qu'elle pourrait le sembler de prime abord... à l'image d'un Festival qui ne cesse jamais de nous surprendre et de jouer avec son image et les images, tellement multiples.

  • "Robin des bois" de Ridley Scott: film d'ouverture du 63ème Festival de Cannes

    robindesbois.jpg
    robin1.jpg
    robin2.jpg
    robin3.jpg
    robin4.jpg
    robin5.jpg
    robin6.jpg
    robin7.jpg

    En attendant la conférence de presse officielle du 63ème Festival de Cannes, le 15 avril, les informations commencent à tomber avec, aujourd'hui, l'annonce officielle du film d'ouverture.

    Le 63e Festival de Cannes s'ouvrira ainsi le 12 mai avec "Robin des Bois" qui réunit Russell Crowe et Cate Blanchett, un film d'aventures signé par le Britannique Ridley Scott, qui sera présenté hors compétition. Ce "récit épique à grand spectacle", dont la distribution compte aussi les comédiens William Hurt, Max Von Sydow, Vanessa Redgrave et Lea Seydoux, "sortira en salles en France le jour de sa présentation à Cannes et le 14 mai dans le monde entier", précise  le communiqué.

    Produit par le studio américain Universal, Robin Hood (titre original) repose sur un scénario de Brian Helgeland - auteur de L.A Confidential ou Mystic River - et relate la naissance de la légende de Robin des Bois. "Pour revisiter la légende, Ridley Scott a choisi Russell Crowe dans un rôle précédemment tenu à l'écran par Errol Flynn, Sean Connery ou encore Kevin Costner", rappellent les organisateurs du festival.

    À 72 ans, Ridley Scott sera donc pour la troisième fois sur la Croisette où son film Les Duellistes avec Harvey Keitel avait été primé en 1977 et où son road movie  Thelma et Louise  avait été présenté hors compétition en 1991.

    Vous pourrez bien entendu retrouver la critique de ce film d'ouverture sur "In the mood for Cannes".

    Le reste de l'actualité: "In the mood for cinema", "In the mood for Deauville", "In the mood for luxe".

  • Jean-Pierre Darroussin, parrain des Visions Sociales du Festival de Cannes 2010

    darroussin.jpg

    En marge de la 63ème édition du Festival de Cannes , Jean-Pierre Darroussin a été choisi pour parrainer la programmation de Visions Sociales. Mis en place depuis 8 ans, ce festival Cannois accorde cette année une place importante au cinéma africain (proposant notamment District 9 en ouverture et plusieurs projections en présence du réalisateur : Un transport en commun, de Dyana Gaye, Le collier et la perle de Mamadou Sellou Diallo ...). Deux thèmes seront également mis en avant : la souffrance au travail et la situation des femmes dans le monde.

     Visions Sociales travaille en partenariat avec plusieurs sections du Festival de Cannes : la quinzaine des réalisateurs et un certain regard, ce qui lui permet d'enrichir des films inédits de ces deux compétitions.

     Les projections sont ouvertes au public et se déroulent au Château des Mineurs, qui domine la baie de Cannes, du 15 au 24 mai.

    Le reste de l'actualité, c'est sur "In the mood for cinema", "In the mood for Deauville" et "In the mood for luxe".

  • L'affiche de l'ACID pour le Festival de Cannes 2010

    Voici la première affiche du Festival de Cannes 2010, celle de l'ACID, l'Association du Cinéma indépendant pour sa diffusion, signée Thierry Guitard.

    acid.jpg
    Le reste de l'actualité cinéma, c'est sur "In the mood for cinema", "In the mood for Deauville" , "In the mood for luxe ".
  • Programme du Festival de Cannes 2010: le 15 avril 2010

    Je vous le disais hier, ce Festival de Cannes 2010 sera pour moi encore plus immersif que les années passées. Je vous en dirai bientôt plus à ce sujet mais en attendant je vous donne la date officielle de l'annonce du programme 2010 : le 15 avril. Evidemment vous pourrez, le jour même, retrouver ici le programme détaillé et commenté...

    Retrouvez le reste de l'actualité sur "In the mood for cinema " , "In the mood for Deauville " et "In the mood for luxe ".

  • Le Festival de Cannes 2010 en direct sur ce blog du 12 au 24 mai 2010!

    A moins de deux mois du festival, je peux maintenant vous l'annoncer officiellement:

    cette année, plus que jamais, pour mon 10ème Festival de Cannes, je serai en direct de Cannes de l'ouverture à la clôture pour vous faire vivre le 63ème Festival de Cannes en direct sur "In the mood for cinema " et sur "In the mood for Cannes " (mon blog entièrement consacré au Festival, lauréat du concours de blogs du Festival de Cannes 2008).

    Un Festival qui s'annonce pour moi encore plus immersif que les autres années... Patience... Je vous en dis bientôt plus...

    bannierecannes2.jpg
    Pour toute demande de partenariat ou d'information, contactez-moi à inthemoodforcinema@gmail.com .
  • Avant-première – Critique d’ « Alice au pays des merveilles » de Tim Burton

    alice.jpg
    alice2.jpg
    © Walt Disney Pictures
    alice8.jpg

    Il y a quelques jours je vous proposais mes vidéos de Tim Burton lors de l'avant-première Allociné de son dernier film ainsi que celle  de l'avant-première officielle parisienne.  Ne manquait plus que la critique...

    Dans le film de Tim Burton, l'héroïne créée par Lewis Carroll, Alice (Mia Wasikowska), a désormais 19 ans et doit épouser un noble londonien au physique et à l'intelligence ingrats. Alors que ce dernier vient de la demander en mariage, Alice retourne dans le monde fantastique qu'elle a connu enfant. Elle y retrouve ses amis le Lapin Blanc, Bonnet Blanc et Blanc Bonnet, le Loir, la Chenille, le Chat du Cheshire et, bien entendu, le Chapelier Fou. Alice s'embarque alors dans une aventure extraordinaire où elle accomplira son destin : mettre fin au règne de terreur de la Reine Rouge (Helena Bonham Carter) pour que sa sœur la Reine Blanche (Anne Hathaway) puisse (re)prendre sa place.

    alice3.jpg

    Si, dès les premières minutes dans « Underland » cette Alice au pays des merveilles a agi comme une Madeleine de Proust me replongeant dans mes lectures enfantines, Tim Burton, comme toujours, a su leur donner une lecture plus adulte, celle du parcours initiatique d'une jeune femme qui prend son destin en main, affronte ses rêves et cauchemars et part en quête d'elle-même.

    alice4.jpg

    Si le scénario manque parfois de rythme et de mordant, et si Tim Burton nous a habitués à davantage de noirceur, émane néanmoins de cet « Underland » la féérie sombre caractéristique du cinéaste et un humour noir et caustique réjouissant. Comme toujours il laisse libre cours à son audace échevelée et à sa créativité débridée, tout en restant fidèle à l'univers de Lewis Carroll, l'étrangeté fantaisiste de ce dernier s'accordant parfaitement à celle de Tim Burton. Le « Alice au pays des merveilles » de Tim Burton est ainsi une adaptation libre des deux livres de Lewis Carroll, le livre éponyme et sa suite « De l'autre côté du miroir ». Même les personnages censés être plus lumineux ne sont pas épargnés par la folie comme la très maniérée reine blanche qui évolue dans un « Underland » peuplé d'êtres à la beauté diaphane (comme celle d'Alice ou la sienne) ou étrange. Un univers d'une profondeur et une richesse visuelles, presque picturales, qui porte l'inimitable marque de Tim Burton.

    alice6.jpg

    La 3D  censée être immersive a pour moi davantage crée une distance. L'univers de Tim Burton est tellement riche, foisonnant, à la fois onirique et réaliste que la 3D apparaît comme un gadget. S'il vous plait messieurs les producteurs (qui, souvent, êtes les initiateurs de ces « gadgets ») faîtes un peu confiance à l'imagination du spectateur et à celle de vos cinéastes...

    alice7.jpg

    Pour sa septième collaboration avec Tim Burton, Johnny Depp s'est encore spectaculairement transformé et ses scènes avec Alice donnent lieu aux meilleurs moments du film, empreints de la beauté ambigüe et de la folie attendrissante du Chapelier qu'il incarne magistralement.

    Même si «Alice au pays des merveilles » n'a pas la complexité et la féérie ensorcelante d'un « Edward aux mains d'argent » ou même des « Noces funèbres » avec ce nouveau film, Tim Burton parvient une nouvelle fois à transcender la réalité, à nous embarquer dans son univers si singulier et à nous faire croire aux rêves impossibles.

     Et cette Alice, malgré les quelques années et la réalité qui nous séparent, avec son imagination débordante et ses défis impossibles qu'elle se fixe chaque matin, est finalement loin de m'être étrangère. Tim Burton n'a ainsi pas son pareil pour célébrer l'inestimable pouvoir de l'imagination, pour nous faire croire à la réalité et la réalisation des rêves impossibles  et pour donner à nos rêves d'enfant des résonances adultes...  Bref, n'attendez plus, accompagnez Alice dans le pays merveilleux de Tim Burton !

    alice9.jpg
  • L'avant-première d' "Alice au pays des merveilles" à Paris

    En attendant de nouvelles informations sur le Festival de Cannes 2010, voici quelques images de l'avant-première du dernier film du président du jury du Festival de Cannes 2010. Vous pouvez également suivre le reste de l'actualité sur "In the mood for cinema", "In the mood for Deauville" et "In the mood for luxe" .

  • Nouvelles rumeurs sur le Festival de Cannes 2010 : "Robin des bois" de Ridley Scott en ouverture?

    En attendant l'annonce officielle de la programmation du Festival mi-avril , les premières rumeurs commencent à circuler. Il y a quelques jours je vous parlais de "Tree of life" de Terrence Malick comme potentiel film d'ouverture. Le nom de  "Robin des Bois" de Ridley Scott (dont la sortie en salles est prévue le 19 mai) circule également.

    robin.jpg
    Retrouvez le reste de l'actualité sur "In the mood for cinema ", "In the mood for Deauville " et "In the mood for luxe ".
  • Featurettes d' "Alice aux pays des merveilles" de Tim Burton

    En attendant de nouvelles informations sur l'édition 2010 du Festival de Cannes, voici deux featurettes du dernier film du Président du jury du Festival de Cannes 2010, Tim Burton.