Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les herbes folles

  • Compétition officielle: "Les herbes folles" d'Alain Resnais

    herbesfolles1.jpg
    © StudioCanal
    herbesfolles2.jpg
    © StudioCanal
    herbesfolles3.jpg
    © StudioCanal
    Je poursuis aujourd'hui mon tour d'horizon de la compétition officielle 2009 avec un des quatre films français sélectionnés à savoir "Les herbes folles" d'Alain Resnais que, en tant qu'inconditionnelle du cinéaste (mes préférés: "Hiroshima mon amour", "Je t'aime, je t'aime", "On connaît la chanson", "Smokin/no smoking") j'attends avec beaucoup d'impatience, et dont je ne manquerai donc pas de vous parler depuis la Croisette.

    Durée: 1H36

    Sortie en salles: le 21 octobre 2009

    Avec: André Dussolier, Sabiné Azéma, Emmanuelle Devos, Anne Consigny, Mathieu Amalric, Michel Vuillermoz, Roger Pierre, Sara Forestier, Nicolas Duvauchelle, Cédéric Deruytère, Emilie Jeoffroy 

    Synopsis: Marguerite n'avait pas prévu qu'on lui volerait son sac à la sortie du magasin, encore moins que le voleur jetterait le contenu dans un parking. Quant à  Georges, s'il avait pu se douter, il ne se serait pas baisser pour le ramasser.

    Premiers échos:  Pas encore vraiment d'échos pour ce film au casting impressionnant. Alain Resnais est un habitué des récompenses: Lion d'or pour "L'Anne dernière à Marienbad" à la Mostra de Venise de 1961,  Prix de la Critique Internationale pour "Muriel" à la Mostra de Venise 1963, César du meilleur film et du meilleur réalisateur pour Providence en 1978,  Grand prix du jury et prix de la Critique Internationale pour "Mon Oncle d'Amérique" au Festival de Cannes 1980,  Ours d'argent au Festival de Berlin 1994 pour "Smoking, no smoking", César du meilleur film et du meilleur réalisateur la même année pour le film précité,  César du meilleur film pour "On connaît la chanson" en 1998,  Lion d'argent pour "Coeurs" à la Mostra de Venise 2006... Alors...: une palme d'or pour couronner cette majestueuse carrière? Un prix collectif d'interprétation pour celui qui sait si bien mettre en valeur les acteurs? A suivre...

    Articles associés: Cliquez ici pour lire ma critique de "Coeurs" d'Alain Resnais