Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Edouard Baer, maître de cérémonies du 61ème Festival de Cannes

818997253.jpg
Après Vincent Cassel en 2006, Edouard Baer sera le deuxième homme à qui sera dévolue la lourde charge de dérider le grand théâtre Lumière lors des cérémonies d'ouverture et de clôture du Festival de Cannes, ce rôle étant en effet habituellement confié à une femme à l'exemple de Diane Krüger l'an passé.

On se souvient de Cécile de France qui avait brillamment réussi cette mission avec sa légèreté sérieuse, espérons que l'humour savoureusement décalé d'Edouard Baer saura résister à l'atmosphère glaciale du blockhaus...

Edouard Baer est actuellement à l'affiche dans "J'ai toujours rêvé d'être un gangster" de Samuel Benchetrit et "Passe-passe" de Tonie Marshall (cliquez ici pour lire ma critique du film).

Filmographie d'Edouard Baer 

-En tant qu'acteur:

Les Tiers-mondains (Prochainement), de Antoine Desrosières

A l'insu de mon plein gré (projet) (Prochainement), de Bertrand Blier 

 A fond (Prochainement), de Frédéric Jardin 

 Un monde à nous (2008), de Frédéric Balekdjian   

 Seuls Two (2008), de Eric Judor  

 Passe-passe (2008), de Tonie Marshall

J'ai toujours rêvé d'être un gangster (2008), de Samuel Benchetrit

La Fille coupée en deux (2007), de Claude Chabrol

Molière (2007), de Laurent Tirard 

 Je pense à vous (2006), de Pascal Bonitzer

 Les Brigades du Tigre (2006), de Jérôme Cornuau  

Combien tu m'aimes ? (2005), de Bertrand Blier

 Akoibon (2005), de Edouard Baer   

 Robots (2005), de Chris Wedge

A boire (2004), de Marion Vernoux 

 Mensonges et trahisons et plus si affinités... (2004), de Laurent Tirard

 Le Rôle de sa Vie (2004), de François Favrat 

 Double zéro (2004), de Gérard Pirès

 Les Clefs de bagnole (2003), de Laurent Baffie

Le Bison (et sa voisine Dorine) (2003), de Isabelle Nanty

 Cravate club (2002), de Frédéric Jardin 

 Astérix et Obélix : mission Cléopâtre (2002), de Alain Chabat

 Edouard est marrant (2002), de Riton Liebman

Betty Fisher et autres histoires (2001), de Claude Miller  

Dieu est grand, je suis toute petite (2001), de Pascale Bailly 

 La Chambre des Magiciennes (2001), de Claude Miller

 Demain et tous les jours après (TV) (2001), de Bernard Stora   

 Les Frères Soeur (2000), de Frédéric Jardin

 La Bostella (2000), de Edouard Baer 

 Rien sur Robert (1999), de Pascal Bonitzer

 Terror firmer (1999), de Lloyd Kaufman 

 Héroïnes (1997), de Gérard Krawczyk

 Caméléone (1996), de Benoît Cohen 

 L'Appartement (1996), de Gilles Mimouni

 Quinze sans billets (1996), de Samuel Tasinaje 

 Raï (1995), de Thomas Gilou

 Fast (1995), de Dante Desarthe

La Folie douce (1994), de Frédéric Jardin

-En tant que réalisateur :

Akoibon (2005)

 La Bostella (2000)

-En tant que scénariste :

Akoibon (2005), de Edouard Baer

 Les Frères Soeur (2000), de Frédéric Jardin

 La Bostella (2000), de Edouard Baer

-En tant que dialoguiste :

Akoibon (2005), de Edouard Baer

-En tant que producteur délégué

La Bostella (2000), de Edouard Baer

Commentaires

  • C'est pas tout ça. t'as vu comme l'affiche du Festival est moche ou pas ?

  • Oui, j'en parle plus bas ici même... C'est vrai que je préférais celle de l'an passé, pleine d'entrain, d'optimisme et que celle-ci est plutôt inquiétante...

  • Pfff... je disais ça rapport à ce que j'avais dit sur l'autre blog... preuve que je l'avais déjà vue !!! J'suis trop drôle !

  • Irrésistible! Ce ne serait pas toi qui aurais écrit "Les Randonneurs à Saint-Tropez" par hasard! Non? "Disco" peut-être? Non pas...?

Les commentaires sont fermés.