Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'affiche de l'ACID pour Cannes 2016

acid 2016.png

C'est à Pierre La Police, célèbre dessinateur et auteur de BD issu de la scène graphique underground, que l'ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion) a donné carte blanche pour réaliser cette année son visuel cannois.

Du 12 au 21 mai, l'ACID présentera 9 longs métrages à Cannes, seule section du festival — — à être proposée par des cinéastes, dont les films y ont été précédemment programmés par l'association, et ont été soutenus par elle lors de leur sortie en salles : une chaîne pour la diffusion des films indépendants qui se prolonge depuis 1992...


Jusqu'au 24 mars, peuvent être inscrits les longs métrages français et internationaux produits après janvier 2015, avec ou sans distributeur, n'ayant préalablement fait l'objet ni d'une sélection en compétition à Berlin, Venise ou Locarno, ni d'une sortie en salles en France, ni d’une diffusion sur internet ou à la télévision française.

La liste des 9 films choisis cette année sera dévoilée mardi 19 avril. Ils succèderont à
Cosmodrama (Philippe Fernandez), Crache Cœur (Julia Kowalski), De l'ombre il y a (Nathan Nicholovitch), Gaz de France (Benoît Forgeard), Je suis le peuple (Anna Roussillon), Pauline s'arrache (Emilie Brisavoine), The Grief of Others/Les secrets des autres (Patrick Wang), La Vanité (Lionel Baier) et Volta à Terra (João Pedro Plácido).


Et leurs auteurs rejoindront les nombreux cinéastes révélés à Cannes par l'
ACID : Lucas Belvaux, Serge Bozon, Gilles Porte et Yolande Moreau, Rachid Djaïdani, Arnaud et Jean-Marie Larrieu, Pierre Schoeller, Ursula Meier, Alain Gomis, Justine Triet, Carine May, Hakim Zouhani, Ioanis Nuguet...

Les commentaires sont fermés.