Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Hors-la-loi" de Rachid Bouchareb, semi-finaliste à l'Oscar du meilleur film étranger 2011

 

oscars6.jpg

hors.jpgLes 9 films semi-finalistes à l'Oscar du meiller film étranger ont été annoncés aujourd'hui avec deux mauvaises nouvelles (l'éviction de "Des hommes et des dieux" alors que Xavier Beauvois vient d'obtenir le prix Lumière du meilleur film étranger -et alors que très probablement il sera le grand favori aux César 2011, réponse vendredi- et la présence de l'horrible "Canine" de Yorgos Lanthimos ) mais aussi de bonnes nouvelles: la présence d'"Incendies" de Denis Villeneuve (dont je vous reparle bientôt), de "Biutiful" d'Inarritu et de "Hors la loi" de Rachid Bouchareb (je croise les doigts pour qu'il figure en "finale", un juste retour des choses après l'absurde polémique cannoise) injustement malmené par la critique. Des films qui ont en commun leur âpreté. J'y reviendrai.

Les 9 semi-finalistes à l'Oscar du meilleur film étranger 2011:

Algeria, “Hors la Loi” (“Outside the Law”), Rachid Bouchareb

Canada, “Incendies,” Denis Villeneuve

                  
Denmark, “In a Better World,” Susanne Bier


Greece, “Dogtooth,” Yorgos Lanthimos

Japan, “Confessions,” Tetsuya Nakashima,

Mexico, “Biutiful,” Alejandro Gonzalez Inarritu

                  
South Africa, “Life, above All,” Oliver Schmitz,

Spain, “Tambien la Lluvia” (“Even the Rain”)  Iciar Bollain

Sweden, “Simple Simon,” Andreas Ohman

Commentaires

  • Merci de ce que vous dites sur Hors la loi... Le mot âpreté est tout à fait juste...!
    OL, le scénariste du film

  • Merci d'avoir pris le temps de commenter ici et surtout félicitations pour la sélection finale des Oscars. Une belle revanche après les injustes critiques cannoises. J'ai sincèrement beaucoup aimé ce film et je ne comprends toujours pas l'ostracisme dont il a fait l'objet. C'est déjà la vraie victoire que cette sélection même si je vous en souhaite évidemment une autre le 27 février.

Les commentaires sont fermés.