Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bertrand Bonello, Président du Jury du Grand Prix Nespresso de la Semaine de la Critique et João Pedro Rodrigues, Président du Jury du Prix Découverte Nikon du court métrage

Voici le communiqué de presse de la Semaine de la Critique à ce sujet:

Grand Prix Nespresso de cette 51e Semaine de la Critique sera placé sous la Présidence du cinéaste français Bertrand Bonello. Le Jury mettra à l’honneur la critique et sera composé de quatre journalistes internationaux. Il récompensera l’un des sept longs métrages en compétition pour succéder à Take Shelter de Jeff Nichols, primé en 2011.

Bertrand Bonello

Bertrand Bonello est l’auteur d’une œuvre étonnamment obsessive et cohérente, qui compte aujourd'hui cinq longs métrages. Il revient à la Semaine de la Critique qui l’a révélé en 2001 avec Le Pornographe primé par la FIPRESCI. Il impose son univers singulier avec Tiresia en Compétition Officielle à Cannes en 2003, puis De la guerre, à la Quinzaine des Réalisateurs en 2008. Avec L’Apollonide - Souvenirs de la maison close en Compétition Officielle au Festival de Cannes 2011, il expose devant la scène internationale l’un des plus beaux films sur la chair féminine.

 

João Pedro Rodrigues, Président du Jury du Prix Découverte Nikon du court métrage

João Pedro Rodrigues

João Pedro Rodrigues est la grande révélation du cinéma portugais de ces dernières années. Le plus prometteur, le plus novateur par son œuvre qui explore des identités sexuelles troubles. Il est révélé à la Mostra de Venise avec son court métrage Parabéns ! en 1997 puis son premier long métrage, O Fantasma en 2001. Il s’impose avec Odete, presenté à la Quinzaine des réalisateurs en 2005 où il obtient le Prix cinémas de recherche. En 2009, il signe Mourir comme un homme, un mélodrame sur le milieu des travestis de Lisbonne présenté au Festival de Cannes dans la section Un Certain Regard.

Accompagné d’un jury composé de producteurs et de directeurs de festivals, il décernera le Prix Découverte Nikon à l’un des 10 films de la compétition courts métrages, qui a révélé dans le passé des artistes de renom: François Ozon, Gaspar Noé ou Andrea Arnold.

Le Grand Prix Nespresso de la Semaine de la Critique et le Prix Découverte Nikon  seront décernés le jeudi 24 Mai lors de la soirée de clôture de la Semaine de la Critique.

Les commentaires sont fermés.