Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Présentation de “We need to talk about Kevin” de Lynne Ramsay – Compétition officielle du Festival de Cannes 2011

weneed.jpg

weneed4.jpg

weneed3.jpgComme je vous le disais hier en vous présentant “Sleeping beauty” de Julia Leigh, quatre films réalisés par des femmes ont cette année été sélectionnés en compétition. Je vous  en présente aujourd’hui un deuxième :« We need to talk about Kevin » de Lynne Ramsay.

« We need to talk about Kevin », le troisième long métrage de Lynne Ramsay  est une adaptation du roman éponyme de l’Américain Lionel Shriver dans lequel elle raconte les relations ambivalentes entre une mère et son fils, instable, qui va commettre un massacre à l'arbalète dans son lycée

Lynne Ramsay, réalisatrice britannique, avait présenté son premier long métrage « Ratcatcher » à Un Certain Regard, en 1999, et « Le Voyage de Morvern Callar » à la Quinzaine des Réalisateurs, en 2002, elle avait reçu le prix de la jeunesse pour ce film. Elle avait été récompensée du prix du jury pour deux courts-métrages : « Small Deaths » (1996) et « Gasman » (1998).

weneed2.jpg

Durée : 1H50

Casting : Tilda Swinton, John C.Reilly, Ezra Miller, Siobhan Fallon, Ashley Gerasimovich.

Synopsis : Eva a mis sa vie professionnelle et ses ambitions personnelles entre parenthèses pour donner naissance à Kevin. La communication entre mère et fils s’avère d’emblée très compliquée. A l’aube de ses 16 ans, il commet l’irréparable. Eva s’interroge alors sur sa responsabilité. En se remémorant les étapes de sa vie avant et avec Kevin, elle tente de comprendre ce qu’elle aurait pu ou peut-être dû faire.

Bonus : retrouvez ma critique d’ « Amore » de Luca Guadagnino dans lequel Tilda Swinton incarnait le rôle principal.

Filmographie :

Longs métrages

1999 : Ratcatcher

2002 : Morvern Callar

2011 : We Need to Talk About Kevin

 Courts métrages

1996 : Small Deaths

1996 : Kill the Day

1997 : Gasman

Les commentaires sont fermés.